L’Exoconférence et le génie d’Alexandre Astier

J’ai raté l’Exoconférence par Alexandre Astier lorsqu’elle était jouée peu loin de chez moi. Une erreur ! Du coup je l’ai zieuté sur le petit écran de ma tablette. Si j’ai trouvé les 20 premières minutes assez lentes et confuses tout le reste m’a comblé. Alexandre Astier est mon nouveau prophète. Un génie du spectacle, un mec qui sait tout faire, écrire, dire, faire rire, cultiver son prochain, le hisser à la hauteur de concepts absconds et même jouer de la musique très fort. Un anti-dieu de la vulgarisation des sciences de l’astronomie. Astier président !

L’Exoconférence est un excellent spectacle une véritable conférence

Alors dans le détail Oui l’Exoconférence est un excellent spectacle et Oui c’est une véritable conférence. Evidement Astier n’est pas docteur en astronomie, astrophysique, physique des particules etc. Mais Astier sait se documenter et a poussé la vertu jusqu’à faire relire son travail par les meilleures sources comme Etienne Klein. Coté mise en scène Astier a sollicité son complice de Kaamelott, Jean-Christophe Hembert (Karadoc, le costaud qui mange du saucisson à toute heure). On a droit à un Alexandre Astier en costard quasi rétro belle époque qui discours sans verbiage mais toujours avec précision et dont le propos est soutenu par des effets spéciaux bien sentis. Ça sonne juste et fort.

Alexandre Astier, Etienne Klein et le vide intersidéral

On est aspiré par le vide intersidéral. C’est noir, c’est froid. On chute à l’infini. On mesure notre ignorance. Puis on se remplie. Le miel et le lait chaud coulent dans vos neurones. Mais l’artiste a aussi mis du gaz hilarant  et du poil à gratté. Un cocktail finalement aussi jouissif que passionnant.

En fait toute la critique est dans un superbe bonus où l’on peut voir Alexandre Astier s’entretenir avec Etienne Klein dans un salon de coiffure. Pendant qu’on s’occupe de leurs tignasses ces deux-là ont un échange d’une infinie clarté sur quelques concepts clés qui font un parfait écho à l’Exoconférence. Monsieur Astier, un tel talent associé à autant de modestie ça devrait être interdit !

De mon point de vue l’Exoconférence peut se regarder en famille mais pas avant le collège.

Un parfait complément d’écoute au podcast de Florence Porcel La folle histoire de l’Univers.

Je vous recommande aussi le film Seul sur mars