RechercherGlozel est le nom d’un lieu-dit de la commune de Ferrières-sur-Sichon, dans le département de l’Allier situé à une trentaine de kilomètres de Vichy, devenu célèbre quand, à partir de 1924, fut mis au jour un ensemble d’objets, attribués dans un premier temps à une époque préhistorique mais dont la datation et parfois l’authenticité furent rapidement contestées. Les objets découverts sont des pierres taillées, des poteries, des fragments de verre et des tablettes gravées portant des inscriptions évoquant une écriture dans un alphabet proche des alphabets phénicien ou lépontique.

Ces vestiges, dont une partie consiste en des faux manifestes, sont à l’origine d’une vive controverse qui divisa une partie de la communauté scientifique, puis le grand public, en « glozéliens » et « anti-glozéliens ». L’« affaire Glozel » connut de nombreux épisodes judiciaires. Après de nouvelles analyses et datations, le Ministère de la Culture a rendu public en 1995 un rapport qui estime que le site est principalement médiéval, tout en contenant de nombreux artefacts de l’Âge du fer. Le rapport conclut également que le site a été enrichi à une époque indéterminée de contrefaçons modernes dont l’auteur demeure inconnu.