On laisse derrière soi les grands espaces du Cézallier pour un long crochet en direction du lac de La Crégut. C’est la seule et unique fois que le parcours du GR30 pénètre le territoire du Cantal. Une étape longue, tracée à l’azimut à travers les immensités agricoles et le réseau de routes communales, un peu en marge du reste du tracé de ce ce tour des lacs d’Auvergne. Le tout sous un ciel gris et maussade et le regard curieux des troupeaux de vaches nous regardant enjamber les clôtures.